Artisan d’émotions

Patrick Agnellet Chocolatier

Artisan singulier… Émotions plurielles !

Tout l’art de susciter le désir

La devanture de sa boutique d’Annecy-le-Vieux interpelle et l’on comprend alors que Patrick Agnellet n’est pas un chocolatier ordinaire. L’émotion précède la découverte et naît avant même d’entrer dans son univers. Depuis la rue, l’œil est attiré par cet écrin de lumière et de gourmandise que l’on découvre au travers d’une forêt de cacaoyers, réalisée en dentelle d’acier aux couleurs chocolat, et qui fait office de devanture. Une mise en scène de ses créations sucrées orchestrée avec élégance par l’artiste Patrick Agnellet.

La naissance d’une passion

 

Natif et amoureux de la région, Patrick Agnellet est resté fidèle à ses origines. Ses premiers souvenirs gourmands remontent à l’enfance. Une enfance passée à la Clusaz et faite de bonheurs simples. Initié à la cuisine par sa mère et sa grand-mère, il se découvre très tôt une passion pour la pâtisserie. Dès l’âge de 15 ans, il se lance dans l’apprentissage en cuisine puis s’initie à la pâtisserie et au travail du chocolat. Aujourd’hui, chacune de ses créations, conçue telle une madeleine de Proust, vise à faire renaître les odeurs, les sensations et les émotions ancrées dans ses souvenirs d’enfance.

Une âme d’artiste

Patrick Agnellet observe le monde avec son âme d’artiste où l’esthétisme n’a d’égal que le goût. Chacune de ses créations raconte une histoire et résulte d’un cheminement intellectuel. À la clé, des spécialités qui font rimer exception et émotions, aussi originales qu’inattendues. Le Grospiron qui célèbre le champion de ski acrobatique de La Clusaz, le Savoy’age® créé pour le 150e anniversaire du rattachement de la Savoie à La France, ou encore la collection Gourmand’art®, des tableaux gourmands en chocolat, pour n’en citer que quelques-uns.

Ses valeurs

La simplicité et le respect du produit : des valeurs héritées de son enfance et qui sont omniprésentes dans son travail. Un produit brut qu’il s’applique à magnifier pour offrir le meilleur à ses clients.
La transmission : que ce soit avec ses équipes ou avec son fils Louis qui a rejoint l’entreprise familiale, Patrick Agnellet a à cœur de transmettre son savoir-faire et de partager sa passion. Dans son atelier, il considère que chaque maillon de la création est important et privilégie le climat de confiance dans le travail. On lui a donné sa chance lorsqu’il a débuté. A son tour, il encourage, inspire et accompagne les jeunes pousses avec tout l’accomplissement qui se doit.

Sa famille : rien n’aurait été possible sans le soutien indéfectible de Nathalie, son épouse, qui l’a suivi sans relâche pour partager cette aventure, et de ses enfants Louis et Lucie. Une osmose familiale indispensable à son équilibre et à son tempérament d’entrepreneur.
L’environnement : son atelier, installé dans un lieu préservé propice à la création sous les contrepentes du Parmelan, a été conçu dans le respect de l’environnement et du patrimoine avec des matériaux écologiques et le recyclage de l’eau.
Entrepreneur : un besoin d’entreprendre qui se manifeste très tôt et qui se concrétise en 2004 lorsqu’il crée son laboratoire et sa première boutique à Annecy, puis celle de La Clusaz en 2012.

La passion de l’excellence

 

Le dépassement de soi fait partie de son ADN. Connu et reconnu par ses pairs pour son talent, Patrick Agnellet obtient plusieurs récompenses, dont celle du vase de Sèvres offert par le Président de la République. En 2011, il devient également membre Relais Desserts, qui rassemble les professionnels de la haute pâtisserie dans le monde, une véritable source d’inspiration et de partage. Il est également célèbre pour avoir créé pour l’Élysée en 2017, avec son fils Louis, le gâteau d’anniversaire des 40 ans d’Emmanuel Macron.